UNIVERSITE PARIS EFAPO

2005 - 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015

Depuis 2005, L'EFAPO organise chaque année une Université de Printemps où les étudiants de 4ème année présentent et soutiennent leur mémoire professionnel.

Le jury des soutenances est composé d’une part, d’experts extérieurs à l’EFAPO et représentants de différentes écoles de psychothérapie,
d’autre part de spécialistes de différents courants thérapeutiques.

Au cours de cette Université de Printemps, 3 conférenciers présentent leur recherche et leur expérience sur un domaine se rapportant
à la psychothérapie, la psychanalyse ou la psychopathologie clinique.

Université de Printemps 2005

Familles en thérapie Conférence de Robert NEUBURGER

Médecin psychiatre, Psychanalyste et Thérapeute familial, Directeur du CFFA Auteur de :

Singularité de la rencontre thérapeutique Conférence de Max PAGÈS

Professeur émérite de l’Université, Psychothérapeute Auteur de :

La place du thérapeute dans la thérapie Conférence de François BALTA

Médecin psychiatre et thérapeute familial, François Balta forme à l’approche systémique depuis 1982.
Il met à l’épreuve la validité et l’intérêt des concepts systémiques dans les contextes les plus variés : entreprise, secteur social, hôpitaux,
administrations, pratiques psychothérapiques institutionnelles et libérales.

Université de Printemps 2006

La question de l’émotion en psychothérapie Conférence de Vinciane DESPRET

Maître-assistant à l’Université de Liège. Derniers ouvrages parus chez Les Empêcheurs de Penser en rond :

L’inconscient aux mille visages Conférence de Pierre BUSER

Professeur émérite à l’Université Pierre et Marie CURIE Derniers ouvrages parus :

Comment travaille un psychanalyste en 2006 Conférence de J.-D. NASIO

Psychiatre, psychanalyste.
Il a enseigné pendant trente ans à l’Université de Paris VII et dirige actuellement les Séminaires Psychanalytiques de Paris.
Directeur de la collection Désir/Payot. Derniers ouvrages parus :

Université de Printemps 2007

La supervision en psychanalyse et psychothérapie Conférence d’Alain DELOURME

Psychologue clinicien. Docteur en psychologie, psychothérapeute, superviseur, auteur de nombreux ouvrages dont :

Les pathologies gynécologiques de la femme :
le langage d’une transmission défectueuse de la féminité
Conférence du Dr Danièle FLAUMENBAUM

Gynécologue depuis 1970, Danièle Flaumenbaum s’engage activement au mouvement d’émancipation de la femme créé par l’avènement de la contraception.
Elle milite particulièrement au planning familial. Après douze années de pratique de la gynécologie, elle étudie la médecine chinoise et l’alchimie sexuelle taoïste.
Au même moment, elle découvre la psychanalyse transgénérationelle qui met en évidence la notion d’héritage ancestral. A publié :

La Psychanalyse plus en corps ? L’appel du réel Conférence d’Alain AMSELEK

Psychanalyste praticien. Il a fait une analyse bioénergétique, une analyse jungienne, une analyse freudienne.
Notons que c’était plutôt considéré comme hérétique il y a trente ans de faire partie en même temps de plusieurs sociétés d’analyse !
Membre « certifié » de l’Institut International d’Analyse Bioénergétique fondé à New York par Alexander Lowen.
Membre fondateur de la Société Française d’Analyse bioénergétique (S.F.A.B.E.), dont il a été vice-président en 1977 et 1978, puis Président de 1979 à 1983.
Membre fondateur de l’Association Française de Psychologie humaniste de 1978 à 1985.
Membre « agréé » du Groupement syndical Psy’G, département psychanalyse de 1979 à 1995.
A publié aux éditions du CERP (Diffusion PUF) :

Université de Printemps 2008

Psychosomatique intégrative et processus de somatisations Conférence du professeur Jean Benjamin STORA

Psychosomaticien, psychanalyste, ancien Président de l’Institut de Psychosomomatique Pierre Marty, co-Directeur du D.U. de Psychosomatique Intégrative, Faculté de Médecine de La Pitié-Salpêtrière, Université de Paris 6. Publications :

Crises existentielles des âges de la vie et psychanalyse Conférence de Catherine BERGERET AMSELEK

Psychanalyste, membre de la société de psychanalyse Freudienne et du G.R.E.N.N. (groupe de recherche et d'études sur la naissance et le nouveau-né).
Elle exerce depuis 20 ans en cabinet privé à Paris et reçoit des futures mères qu'elle accompagne en analyse, ainsi que des femmes infertiles, mais ce n'est qu'une partie de sa pratique.
Elle prépare un livre qui rend compte de sa pratique analytique en temps de sénescence qui clôturera le cycle sur les âges de la vie sur lequel elle travaille depuis plusieurs années, dans ses écrits et les colloques qu'elle a organisés.

Le corps en miettes : un nouveau dualisme ? Conférence de Michela MARZANO

Ancienne élève de l’École Normale Supérieure de Pise et docteur en philosophie est actuellement chercheuse au CNRS. Parmi ses derniers ouvrages :

Université de Printemps 2009 - "La culture du rêve dans une société vivante"

Le rêve, une expression privilégiée de la réalité psycho physique de l’être Conférence de Marie-Claire DOLGHIN

Études de médecine à Paris, sujet de doctorat : l’incidence psychologique de l’hormonologie féminine, « Les grandes étapes de la vie féminine ».
Elle avait dès le début de ses études médicales rencontré l’œuvre de Jung et bien d’autres auteurs : Jankélévitch, Teilhard de Chardin, Simone Weil entre autres, ainsi que les philosophies orientales, les mythologies et le trésor des contes qui l’a passionné dès ses premières lectures et jusqu’à maintenant, sans oublier Freud et les auteurs de l’école freudienne.
Jusqu’en 1982 elle n’exerce pas et suit une formation en analyse jungienne et une initiation en homéopathie.
Installée en 1982 comme médecin homéopathe et psychothérapeute, peu à peu le travail d’analyste occupe la plus grande partie de son temps. Elle monte en 1984 une série de conférences sur l’œuvre de Jung et sa façon de le comprendre :

Les rêves dans la conduite des cures psychanalytiques et/ou psychothérapeutiques, de FREUD aux neurosciences Conférence de Jean SANDRETTO

Médecin psychiatre, psychanalyste (travaille avec le 4ème Groupe), Ancien interne des hôpitaux psychiatriques, (Lyon et Paris) s’est consacré à la prise en charge en cabinet libéral des patients psychotiques et de toutes les formes de troubles psychiques.
Son intérêt pour les rêves, (ancien externe du Professeur Michel JOUVET à Lyon), l’a conduit à porter une attention toute particulière sur les manifestations oniriques dans les cures, tant sur le plan psychanalytique que neuroscientifique.
Il a écrit de nombreux articles dans la revue psychanalytique du 4ème Groupe, «TOPIQUE».
Praticien EMDR, responsable de la recherche clinique de l’association EMDR-France, il est l’auteur de :

Les rêves et la mémoire traumatique Conférence de Bernard LEMPERT

Philosophe et analyste, il travaille sur la portée sociale et politique de la psychanalyse et de la psychothérapie dans la prise en compte des traumatismes :
- la lutte contre les violences et les formes diverses de maltraitance (cycle de conférence « La maltraitance à la lumière des contes de fée »).
- l’interprétation des rêves et le langage symbolique,
- le démontage des idéologies sacrificielles.
Il anime l’association Droit et Soin contre les violences. Auteur notamment aux Ed du Seuil :

Université de Printemps 2010 - "Entre Psychique et Organique : l’apport de la Neurobiologie"

Neurosciences et Psychanalyse : une évolution parallèle ? Conférence d’Irini GIANNOPULU

Docteur en neuropsychologie. S’intéresse à la relation entre la psyché et le corps telle qu'elle est décrite dans les textes classiques, elle est Docteur en Neuropsychologie de Paris VI, après avoir fait des études de sciences politiques en Grèce et de sciences cognitives à Paris V.
Sa psychanalyse auprès d'un membre du Quatrième Groupe lui a permis de comprendre que l'inconscient est dynamique ce qui l'a amenée à penser les liens entre les neurosciences et la psychanalyse.
Elle enseigne actuellement la neuropsychologie de la conscience à l'EPP (Ecole de Psychologues Praticiens) de l'Institut Catholique de Paris depuis plus de dix ans tout en faisant de la recherche.
Son travail de recherche contribue à analyser l'émergence des représentations multimodales : liens entre les représentations d’objet et de mot auprès des personnes saines/cérébrolésées.
Elle prend en charge des patients neurologiques et réalise des expertises neuropsychologiques.
Elle est l’auteur de plusieurs articles scientifiques dans des revues nationales et internationales dont certains analysent la relation entre la pensée et l’émotion :


Quand la neurobiologie permet de comprendre le travail du psychanalyste  Conférence de Jean Pol TASSIN

Directeur de recherche à l’INSERM. Il dirige un groupe de recherche en neuropharmacologie au Collège de France.
Spécialiste de la plasticité cérébrale, il s’intéresse particulièrement au rôle des neurones modulateurs dans les traitements analogiques et cognitifs de l’information, et travaille actuellement sur la pharmacodépendance.


Comment aujourd'hui la neurobiologie de l'attachement éclaire les troubles affectifs Conférence d'Yvane WIART

Docteur en psychologie, psychologue de la santé et psycho-oncologue. Elle travaille actuellement au laboratoire de Psychologie Clinique et de Psychopathologie à l’Institut de Psychologie, Université Paris Descartes sur les relations psyché/soma chez l’adulte.
La théorie de l’Attachement et sa neurobiologie met en évidence l’impact de la Relation mère-bébé dans le développement du cerveau. Elle conditionne les réactions au stress, ainsi que la perception de soi, d’autrui et de l’environnement, chez l’adulte.
Un attachement insécure conduit à des troubles autant psychiques que physiques, et la compréhension de ces mécanismes permet de mieux cerner le fonctionnement thérapeutique.

Université de Printemps 2011 - “Différents regards sur la DÉPRESSION”

De la blessure narcissique au symptôme dépressif : les dépressions existentielles. Conférence du Dr Geneviève ZIEGEL

Médecin psychiatre homéopathe de formation psychanalytique. Exerce à Montpellier, enseigne l’approche homéopathique en apportant sa connaissance clinique et thérapeutique sur les différentes pathologies rencontrées au quotidien.
Auteur de divers ouvrages, elle crée des ponts entre des disciplines apparemment éloignées :

S’il existe une pathologie dépressive, il existe aussi divers types de dépression et chaque réponse à la situation de « Manque » inhérent à la vie est unique, conditionnée par l’histoire personnelle, héréditaire de chacun. La perspective homéopathique en interrogeant le sujet dans son unicité et dans la particularité de ses réactions, permet non seulement de mieux déterminer le sens de la pathologie, mais d’y donner une réponse plus adaptée, que ce soit sur le plan médicamenteux (allopathique ou homéopathique) mais aussi psychothérapique au sens large du terme.Loin d’une position basée sur un seul listing de symptômes, elle permet d’aborder le sujet dans la totalité de ce qu’il manifeste, parfois bien malgré lui.


Les états dépressifs : de la clinique à la thérapeutique, pour une approche globale Conférence du Dr Philippe BOUHOURS

Psychiatre et thérapeute cognitivo-comportementaliste, a poursuivi des recherches fondamentales au CNRS (et hôpital de la Pitié-Salpêtrière) dans le domaine des neurosciences, la recherche appliquée et le développement des médicaments dans le système nerveux central au sein de l’industrie pharmaceutique.
Il est co-auteur d’articles scientifiques notamment dans le domaine de la cognition, l’anxiété, la schizophrénie :

La dépression est souvent associée à d’autres troubles psychiatriques comme l’anxiété ou les addictions. Une approche thérapeutique globale doit tenir compte du tempérament du sujet et de sa vulnérabilité, des éléments biologiques favorisant l’irruption de la maladie, mais aussi des aspects sociaux et culturels qui peuvent en limiter les soins. Les thérapeutiques qui s’offrent à nous sont multiples : médicamenteuses, biologiques (rTMS, stimulation cérébrale profonde, photothérapie) psychothérapiques, psychodynamiques, cognitivo-comportementales.


La dépression : entre aliénation et initiation Conférence de Michel CAZENAVE

Ecrivain et philosophe, poète, conseiller scientifique et homme de théâtre.
Ancien élève de l'Ecole Normale supérieure lettres, a écrit plus d'une quarantaine d'ouvrages. Conseiller à la direction, puis producteur de l'émission Les Vivants et les Dieux à France Culture, il dirige la traduction de l'oeuvre de Jung depuis un quart de siècle.
Président du CEFRI-Jung et enseignant à la SFU- Paris. Il a écrit entre autres :

Il existe de nombreuses formes de dépression. Je ne m'attacherai ici qu'à la plus grave, à la crise de Mélancolie. En essayant de montrer que sa cause est multifactorielle, je ferai appel aussi bien aux anciennes philosophies et mythologies grecques qu’à la tradition alchimique, en faisant ressortir également comment il s'agit, psychiquement, d'un processus initiatique, avec toutes ses épreuves et sa traversée symbolique de la mort. A condition, précisément, que cette confrontation demeure symbolique - sous peine de passage à l'acte et de disparition physique.

Université de Printemps 2012 - Dépressions, dépendances et adolescence

Entre dépression et conduites de dépendance à l'adolescence Conférence du Professeur Philippe MAZET

docteur en médecine et psychiatre, ancien chef du service de La Clinique de Psychiatrie de l'Enfant et de l'Adolescent, à l'hôpital de la Salpêtrière.
Aujourd'hui consultant au sein de ce service. Professeur Emérite de Psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent à l'Université Pierre et Marie Curie Paris VI.
Ses recherches concernent le domaine des situations à haut risque pour le développement de l'enfant (dépression maternelle, maltraitance parentale...) mais aussi le suicide et les troubles dits des conduites chez les enfants et les adolescents ainsi que le développement de l'estime de soi dans l'enfance.
Membre du comité de rédaction de la Revue de Neuropsychiatrie de l'enfance et l'adolescence.
Ancien Président de la Fédération Française de Psychiatrie (FFP) pour l'année 1995. Plus de 300 publications dont trois ouvrages :

L'articulation entre les premiers liens d'attachement et les remaniements psychiques propres à l'adolescence ». Qu'apporte à la compréhension psychodynamique de l'adolescence, la perspective développementale de l'attachement ? En quoi ce double éclairage peut nous aider dans l'abord thérapeutique d'adolescents confrontés à des troubles des interactions avec leur environnement, caractérisé par des changements d'attitudes, des problèmes de comportement, des conduites de dépendance et des souffrances psychologiques dépressives ? En quoi l'adolescence renvoie à une mise en question des assises narcissiques et donc au risque de dépression et de conduites de dépendance ?


Il pleut dans ma tête Conférence du Docteur Théodore NASSET

ethnopsychiatre, ancien assistant à Sainte Anne des professeurs : J. Bergès, A. Soulairac, H. Laborit, puis chef du service du laboratoire du stress et de la dépression. (CH. S.A.) Chercheur en psychopathologie et en neuro-psycho-endocrinologie à Sainte Anne et à San Francisco. Spécialiste de la dépression chez l'enfant, l'adolescent et l'adulte.
Docteur en Psychanalyse et expert en suivi judicaire (en criminologie). Il est auteur et co-auteur de plus de 170 d'articles scientifiques dans les domaines du stress, de l'anxiété, de la dépression, des troubles bipolaires, et de l'anorexie.

Au Service des urgences 24/24 de l'Hôpital Sainte Anne, nous recevons entre 50 et 200 patients dépressifs, ou TS ou plus graves, par soirée tranquille ! Et, de plus en plus d'adolescents et d'enfants ! Il n'existe pas une dépression mais des dépressions. Je vais vous donner des études de cas spécifiques de la réelle dépression chez l'enfant suicidaire et l'adolescent qui sont déjà passés à l'acte 3 à 5 fois depuis l'âge de 7 ans. Quelle thérapie ? Quelle psychanalyse ou psychothérapie?
« C'est la nuit qu'il est beau de croire à la lumière ». Edmond Rostand


La fin de la plainte, il suffit d'un geste ? Conférence de François ROUSTANG

après avoir été jésuite, philosophe, puis psychanalyste, (membre de l'École Freudienne de Paris de Jacques Lacan, de 1965 à 1981) il se distancie de la psychanalyse dans les années 80 et souligne le rôle de la suggestion dans la cure analytique - Elle ne le lâche plus -. Il se forme ensuite à l'hypnose dans la lignée de Milton Erickson et en devient le théoricien référent en France. Il confirme sa rupture avec la psychanalyse dans Lacan, de l'équivoque à l'impasse et se définit aujourd'hui comme hypno thérapeute. F. Roustang est l'auteur de nombreux ouvrages devenus des classiques. Parmi eux, un essai peu complaisant sur Freud et la psychanalyse :

Pour retrouver le goût de vivre, il faut donner la parole à son corps.
Mais comment trouver en soi le geste juste ?
Se plaindre entretient la souffrance. Non seulement la connaissance de soi ne guérit pas, mais elle enferme ! Elle fait de nous des Narcisses dépressifs. Le besoin de comprendre est respectable, il fait pleinement partie de notre culture. Mais comprendre ne fait pas changer. Accepter le changement c'est se laisser faire par une mobilité sans relâche. C'est admettre de ne pas être le centre. Entrer dans un mouvement qui nous donne une place qui se modifie sans cesse en fonction du temps, des circonstances et des personnes

Université de Printemps 2013

Champs pervers, champs carcéral Conférence de Laurent Caillard présentée par Elisabeth Petit-Lizop.

Laurent Caillard est psychothérapeute, psychologue clinicien au CMPR du Centre Pénitenciaire de Fleury Mérogis depuis 1979 et à l’Unité des soins intensifs de l’Hôpital Henri Ey. Chargé d’enseignement depuis 1989 à l'Institut de criminologie de Paris 2 (« Introduction à la psychologie et à la sociologie », séminaire « Psychanalyse et criminologie »), il intervient depuis 2007 à l’Institut des Hautes Etudes en Psychanalyse. Il publie divers articles et intervient lors de débats et colloques : « La dangerosité », « La libido et la castration chimique », « Le champ pervers ».

Tocqueville conseillait d’évaluer le degré de civilisation d’un pays en visitant ses prisons. Penchons nous sur ceux qui s’y trouvent incarcérés , en nous demandant « avons nous les criminels que que nous méritons, et dont nous sommes responsables ». La cruauté, la barbarie et l’agir pervers sont sous mille visages dans la civilisation. C’est là un des ses malaises. L’économie de marché et l’économie psychique se retrouvent adultérées l’une à l’autre. Dans le champ carcéral, les figures perverses sont plurielles. Nous introduirons deux « mythes » freudiens qui organisent notre pensée et notre pratique de clinicien à l’intérieur du champ carcéral. Dès lors, nous ferons une différence entre les lois juridiques et les lois symboliques.


Sexualité et violence à l’adolescence Conférence de Samuel Lemitre présentée par Elisabeth Petit-Lizop.

Samuel Lemitre est psychologue clinicien, psychothérapeute. Il exerce depuis 1998 dans l’Unité de soin des troubles des conduites sexuelles de l’adolescent, Antenne de Psychologie et Psychiatrie Légales de la Garenne Colombes. Il intervient depuis 2007 dans le domaine des situations post-traumatiques. Chargé d’enseignement à l’Université de Reims, puis de Paris X, il participe à de nombreux colloques, et à des ouvrages collectifs :

Un tiers des violences sexuelles subies par les enfants seraient commises par des adolescents, adolescents aux caractéristiques individuelles, familiales et sociales diverses. La compréhension du passage à l’acte ne se réduit pas à une simple réponse à des tensions sexuelles, mais résulte des tentatives de l’adolescent pour se structurer et donner sens à son monde. Samuel Lemitre présentera l’expérience clinique d’une consultation spécialisée dans le traitement des violences humaines et fera le point sur les difficultés posées au plan éthique, technique et psychopathologique.


De l’auto sacrifice à la défragmentation : création d'un cadre de thérapie pour les enfants abusés sexuellement. Conférence du Dr. Pierre Sabourin présentée par Claire d’Hennezel.

Le Dr Sabourin est psychiatre et a exercé dans différents lieux de soin (Centre de Santé mentale du XIIIème, Ville Evrard, Maison Blanche, St. Anne, L'Elan ). Psychanalyste depuis 1971, il a traduit - les Œuvres complètes de Ferenczi et co-fondé le Centre des Buttes Chaumont (accueil des familles maltraitantes). Formateur, également, dans les foyers d'accueil et services départementaux. Auteur :

Quand l'inceste est passé à l'acte entre un adulte de la parenté et un enfant prépubère, le traumatisme sexuel est à son comble : transgressions, mémoire fragmentée, phobies, identification à l'agresseur, désaveu maternel, double-liens et menaces de mort. C'est la confusion du Pulsionnel et du Symbolique dans le champ de la parentalité, domaine primordial de la filiation et donc de l'humanisation.

Université de Printemps 2014 « Les maux du corps dans l’espace thérapeutique »

« La psyché du corps – La dimension symbolique de la maladie» Conférence de Catherine DE LORGERIL.

Psychologue clinicienne, psychanalyste, membre de la Société française de psychologie analytique, elle exerce à Paris et donne des cours à l’Institut C.G.Jung.

Elle a traduit plusieurs ouvrages du brésilien vers le français, notamment :

A partir du livre porteur de ce titre, écrit par une collègue psychanalyste brésilienne, dont elle est la traductrice, Catherine de Lorgeril présente la maladie, le symptôme physique comme un symbole, au sens jungien du terme. Comprendre le « pourquoi » du symptôme est indispensable mais le « pour quoi », ce vers quoi il tend, l’est tout autant. La psychologie jungienne permet de développer un corpus théorique cohérent et parfaitement adapté pour aborder dans toute son ampleur un thème aussi complexe que celui du phénomène psyché-corps. La présentation de plusieurs cas cliniques de patients atteints de maladies organiques, pris en charge en psychothérapie montre comment, à partir d’un travail autour du symptôme physiologique, les images émergent, et le sens du symptôme se clarifie.


« L’anorexie : soins a médiation multi-sensorielle» Conférence du Dr Vincent DODIN.

Psychiatre, chef de service de la Clinique Médico-psychologique à l’hôpital St. Vincent de Paul à Lille, il mène une activité clinique et de recherche centrée sur les troubles des conduites alimentaires et les nouveaux comportements addictifs chez les jeunes. Il enseigne à la Faculté libre de Médecine de Lille.

Les conduites addictives, les personnalités limites, les troubles du comportement alimentaire, les scarifications etc. sont l’expression d’une insécurité interne à l’origine d’un défaut dans le processus de séparation / individuation. Le corps est d’autant plus mis à mal que cette insécurité interne s’enracine à une époque lointaine, archaïque, autour de la périnatalité.

De ce climat environnemental insécurisant, il demeure une trace psychocorporelle qui va entraîner, à l’adolescence, le recours à des procédés auto-calmants, comme l’anorexie. Ceci apparaît comme autant de tentatives inadaptées pour évacuer ces angoisses et court-circuiter l’accès à la symbolisation et à l’élaboration psychique.Nous proposons alors un espace psychothérapique singulier, dans un environnement de stimulation sensorielle, autorisant le patient à se mettre dans une position régressive, pour l’aider, dans un cadre contenant, à se construire une sécurité psychocorporelle qui lui était jusque-là défaillante.


« de la toxicomanie à l’addiction» Conférence du Dr Pierre ZANGER.

Psychiatre et psychanalyste, cofondateur du DU des Addictions à l’Université Paris 7, il a participé aux côtés du Dr William Lowenstein à la création du Centre Monte Cristo à l’Hôpital Laënnec, à celui de l’Hôpital Européen Georges Pompidou, puis à la création de la Clinique Montevideo à Boulogne Billancourt.

Nous aborderons le champ de l’addiction d’un point de vue sociétal et historique, traversé par ses contradictions, pour en saisir toutefois la spécificité psychodynamique et la pathologie.

Puis sera présenté et développé un cas clinique, dans son articulation entre le psychique et le corporel, là où se joue le sens même de ce qui fait symptôme. De la perception que l’on a de la notion, ambiguë, de dépendance, découlent des considérations thérapeutiques essentielles où la vie de ces patients est parfois mise en jeu.


Université de Printemps 2015 « LE COUPLE EN PSYCHOTHÉRAPIE »

« LA PLACE DU DÉSIR DANS LE COUPLE OU POUR UNE POÉTIQUE DE LA RELATION» Conférence d'Alain HÉRIL.

Psychanalyste, sexothérapeute, formateur et écrivain, il exerce en tant que praticien depuis 25 ans et encadre des couples depuis 20 ans. Il est un fervent défenseur de l’approche intégrative en psychothérapie. Il est l’auteur de nombreux livres abordant les champs de la sexualité et de la psychologie dont notamment :

Ses livres sont traduits en plusieurs langues.

La rencontre avec l’autre est un choix érotique. L’amour se construit ensuite...et parfois le désir initial disparaît ! Comment maintenir ce désir et lui donner toutes les chances d’exister et de perdurer dans la relation à deux ? En repensant la place de la sexualité dans le couple, en investissant le quotidien d’une fonction structurante, en acceptant les hauts et les bas relationnels...et surtout en construisant une poésie de la relation aidant le couple à trouver sa fonction symbolique et sa plus haute expression d’intelligence. Ce sont ces étapes que tentera de décrire cette conférence au travers de cas clinique et de l’expérience acquise pendant 25 ans de pratique thérapeutique.


« LES SYMPTOMES SEXUELS DANS LA RELATION DU COUPLE » Conférence de Joëlle MIGNOT.

Psychothérapeute d’inspiration analytique, directrice des D.U de Santé sexuelle et Droits Humains, D.I.U de Sexologue et Sexualité Humaine, Université Paris 7-Diderot, rédactrice en chef de la revue SEXUALITES HUMAINES, membre du Comité Exécutif de la Chaire UNESCO de Santé Sexuelle et Droits Humains, enseignante en hypnose clinique à l'institut Milton Erickson. Elle est auteur de :

Lorsqu’un couple demande une prise en charge pour des dysfonctions sexuelles, il s'avère souvent que celles ci sont la conséquence d’un problème relationnel plus global.  L'objet de cette présentation sera de mettre en évidence l'articulation entre les symptômes sexuels et la relation, à travers des vignettes cliniques : l'impact de la sexualité et de ses dysfonctions sur la relation, mais aussi comment la relation impacte la sexualité et parfois ses dysfonctions.


« LE COUPLE ET SON THERAPEUTE » Conférence de Robert NEUBURGER.

Psychiatre, thérapeute de couple et de famille, directeur scientifique du Centre d'étude de la famille (CEFA-Paris, CEFA-Genève, CEFA-Madrid), professeur honoraire psychologie clinique ULB, membre titulaire AGTF, ASTHEFIS, EFTA, SFTF. Il est auteur de plusieurs ouvrages dont :

Les indications de thérapie de couple se font actuellement plus fréquentes, prescrites pour des problèmes relationnels, conflictuels, des problèmes sexuels, également en cas de pathologie chez l'un ou l'autre du couple : dépression, jalousie pathologique, toxicomanie..., ainsi qu'en cas de violences physiques et psychologiques, ou encore quand les enfants sont otages d'une problématique de couple ou le couple envahi par des problèmes éducationnels. L'abord d'un couple n'est pas de l'ordre de l'évidence et nécessite certes une technique, un support théorique, mais aussi que l'intervenant soit au clair avec ses propres idéaux projetés sur les couples rencontrés.

Voir site de l'EFAPO: http://www.efapo.fr